Mondoblogueur et je ne sais pas finir un billet

Article : Mondoblogueur et je ne sais pas finir un billet
19 avril 2013

Mondoblogueur et je ne sais pas finir un billet

*Un billet : dans le langage « Mondobloguien » (feuilletez vos dictionnaires, rappelez-moi que vous n’avez pas retrouvé le mot et je vous dirai pourquoi), veut dire un article de blog.

DSCF9521

T’est-il déjà arrivé de ne pas achever un billet déjà commencé ? Alors que tu es un blogueur (sur la plate-forme Mondoblog, la célèbre dans le monde francophone !), assidu et passionné ? Tu as une idée claire (la recette) à l’arrière de ton cerveau ; tu as déjà rassemblé tous les éléments essentiels (je veux parler de tous les ingrédients possibles) ; tout ce qui te reste c’est de mettre ces idées côte à côte, commencer par les unes pour finir par les autres, selon une suite logique que tu t’es déjà fixée. Mais depuis deux jours ou plus tu n’arrives pas à agencer ces idées pour en ressortir un tout cohérent.

Et soudain, tu as une nouvelle idée. Tu te décides d’abandonner la précédente pour te concentrer à cette nouvelle « inspiration », comme le disent bien les Mondoblogeurs ! Mais la même panne se répète, tu ne sais toujours pas finir le billet !

Ou alors…

T’est-il déjà arrivé de ne pas être en mesure de te concentrer afin de formuler un texte avec un sens ? Tu essaies quand même d’écrire. De toutes les façons, tu as confiance en tes capacités rédactionnelles avérées. Tu as peut être eu une « certification » en blogging, mais pendant ces jours précis, tu tapes et retapes ce texte-là plusieurs fois sans être satisfait de ton propre travail.

T’est-il déjà arrivé de te contenter de lire et d’admirer les billets de tes collègues, comme je l’ai fait récemment pendant la 2e édition de formation Mondoblog à Dakar (#MondoblogDakar), formation que j’ai suivie en live grâce à Twitter et Facebook ? Tu es juste en mesure de lire et de faire de commentaires, mais toi, tu ne sais te concentrer pour finir ton propre billet et le poster.

Le prochain paragraphe est entre parenthèses…

Je me dois de dire que la formation été très intéressante. Je n’ai pas participé physiquement, mais rassurez-vous, j’étais au courant de tout ce qui se passait grâce à vous tous, chers Mondoblogeurs et à toute l’équipe de l’Atelier des médias de RFI. Il serait un péché que de ne pas être en mesure d’user des opportunités qu’offre le Web dans sa version 2.0 afin de permettre à ceux qui sont à distance de suivre ce qui se passe quelque part ailleurs. Et les Mondoblogeurs ont su maximiser les médias sociaux ainsi que leurs blogs pour nous permettre de suivre à distance toutes leurs aventures à Dakar. Big up à vous tous !

Bien on revient à l’idée (oh, tu as déjà perdu le fil d’idées! lol)

Oui, des moments pareils existent ! Vous serez peut être d’accord avec moi ou pas (je vous le concède sportivement), mais personnellement, j’ai vécu de tels moments qui, malheureusement, se sont étendus à plusieurs mois au point de rendre ce blog presqu’absent de la page d’accueil Mondoblog.

En fait, j’ai réfléchi et je crois avoir plus ou moins découvert ce qui me manqua et malheureusement pour moi, je ne suis pas encore sûr d’avoir clôturé cette période de trêve mondoblogique  (désormais, je me le permets). Il s’est fait que depuis le début de l’année 2013, je ne suis pas arrivé à déposer un seul billet sur ce blog.

Voici mon excuse !

Tout d’abord, l’année 2012 s’est achevée chez moi alors que j’en avais encore des dettes (je veux dire, du travail non fini) qu’il me fallait finir pour me sentir à mon aise. A Goma particulièrement, l’année s’est achevée dans une psychose qui est encore loin d’être terminée car les négociations entre le gouvernement congolais et le groupe « rebelle » qui se nomme « M23 » ne sont pas encore clôturées.

Pas besoin d’allonger ce billet pour expliquer ce que c’est le M23 en RDC ! C’est comme quelqu’un à qui l’on devrait apprendre qu’au Nord Mali il y a la guerre depuis le début de l’année ou bien qu’en RCA, des rebelles sont au pouvoir. Je ne voudrai pas rappeler dans ce billet que le M23 est un mouvement qui a terrorisé l’Est de la RDC, mon pays, pendant plusieurs mois déjà, ça je ne veux pas le dire ici. Et qu’en Novembre 2012, ils sont arrivés à assiéger la ville de Goma en boutant hors de leur vue les politiciens et l’armée régulière pendant plus d’une semaine ! Je ne veux surtout pas vous redire toutes ces choses !

Cette situation et bien d’autres ont fait que beaucoup d’activités à Goma ont été paralysées et donc pour moi, il fallait tout d’abord finaliser avec les « dettes » de 2012 afin d’entrer en vitesse en 2013 et arriver à rattraper les mois de 2013 consommés en finalisant les restes de 2012 !

Ainsi, de nouvelles tâches se sont accumulées au point que ma to-do list était en train de s’allonger petit à petit sans que je m’en rende vraiment compte.

Cela a fait que je n’arrivais pas à me concentrer pour finir un billet et le poster.

« Une bonne excuse Mr Tungali ! », dira  un de mes lecteurs.

Mais je dois promettre que dès que cette période sera passée, je serai là, comme toujours et avec plaisir, à discuter avec vous sur ce qui se passe à Goma (pendant que je suis encore la bien sûr !)

Partagez

Commentaires

Mylène
Répondre

Ah, je me retrouve tellement dans les descriptions du début. Ecrire un billet implique parfois de se faire vraiment violence... mais au moins cela n'a rien d'obligatoire, contrairement aux "obligations" professionnelles ou familiales. Je reviendrai avec plaisir lire vos billets de blog, alors vivement la reprise !

Tungali
Répondre

Chère Mylene,
Merci pour ton commentaire. Je suis ravi que tu sois aussi concernée par les premières descriptions. Je suis d'accord que bloguer est une passion et on le fait juste pour s'amuser et lorsqu'on veut se détendre. Ce n'est pas en effet une obligation quand on ne le fait pas sous forme professionnelle.
Quand c'est un blog perso, on le gère selon qu'on veut et selon qu'on en a le temps.
Mais lorsque ca fait partie de son travail, alimenter le blog de l'entreprise ou de l'organisation, on n'a pas droit a l'erreur ou a la lassitude.

Pendant que ca ne me faisait pas TROP mal de ne pas poster sur Mondoblog, ca me faisait très mal de ne pas le faire sur www.rudiinternational.org ou c'est plutôt professionnel!

Oui, au plaisir pendant qu'on y est!

Florian Ngimbis
Répondre

Je crois que j'aurais bien aimé te connaître toi! :)

Tungali
Répondre

moi aussi mon cher. Mais, c'est toujours possible. On devra tout d'abord se e-connaitre avant de se connaitre physiquement!

Emile Bela
Répondre

J'ai écris un billet du même genre que tu pourras lire ici: https://emilebela.mondoblog.org/2013/03/12/mondoblogueurs-doublez-defforts/
C'est tellement vrai ce que tu dis.
Bon retour et bon courage.

Tungali
Répondre

Cher Emile,
Merci de ton passage et merci pour ce mot. En effet ton billet parle presque de la même chose que le mien, mais je dois avouer que tu es allé dans le fond et a touché les problèmes auxquels font face les blogueurs. C'est vraiment génial ton billet.

Ce passage par contre est très marrant, mais c'est une triste réalité même dans ma ville: "Puis, dès que vous plongez dans votre lit et que vos paupières deviennent lourdes, vous voyez vos ampoules s’allumer."

J’espère te revoir chez moi et bien sur je serai chez toi également pour lire ta nouvelle inspiration.
Cordialement,
Arsene